Glossaire

Ici, on ne va pas se payer de mots… Mais on va quand même vous aider à décrypter des expressions, des concepts, des pratiques et des tendances liées au bien-être des individus et celui de la planète. En texte comme en images.

Locavorisme

Le locavorisme est un mouvement né en Californie en 2005 qui consiste à consommer des aliments cultivé ou fabriqués localement (à savoir dans un périmètre de 100 à 250 kilomètres maximum). Ce mode d’alimentation et de vie présente de nombreux avantages : la proximité permet de respecter la saisonnalité, de consommer de préférence des produits frais et non transformés, mais aussi de respecter l’environnement puisque les transports sont moins sollicités. De plus, le locavorisme permet de mieux rémunérer les producteurs puisque le nombre d’intermédiaires est réduit.

Microalgues

Les microalgues sont des végétaux aquatiques de plus en plus présents dans nos assiettes. Cela s’explique par leurs propriétés nutritionnelles intéressantes : la spiruline, par exemple, est source de fibres, riche en protéines, en minéraux (cuivre, fer, magnésium, manganèse et potassium) et en vitamines E, K, B1, B2, B3, B5 et B9. Les trois algues les plus consommées poussent en eau douce : la klamath, la spiruline et la chlorelle. Elles se consomment en poudre, gélule, comprimé, paillette, ou encore sous forme liquide. La teneur en acides gras polyinsaturés de plusieurs espèces de microalgues permet également d’alimenter le marché des huiles riches en oméga 3.

Biodynamie

La biodynamie est un mode d’agriculture qui intègre les différents aspects de l’agriculture biologique (technique, économique et sociale) et qui considère que des aliments de qualité peuvent uniquement être produits sur une terre en pleine santé. C’est une agriculture durable dont le mode de production est basé sur les théories de Rudolf Steiner. Le fondateur de l’anthroposophie considérait toute exploitation agricole comme un organisme vivant, le plus diversifié et autonome possible. L’agriculture biodynamique se distingue des autres types d’agriculture biologique par l’utilisation de préparations à base de plantes et de minéraux et le recours à un calendrier de plantation basé sur le mouvement des astres, et notamment sur les cycles lunaires.

Moringa

Le moringa est un petit arbre à croissance rapide qui pousse dans les régions tropicales et tolère la sécheresse. Il en existe treize espèces différentes, la plus consommée étant le moringa oleifera originaire d’Asie du Sud. Surnommé « arbre de vie » en référence à ses nombreuses vertus et valeurs nutritionnelles, toutes ses parties (feuilles, fruits, graines, racines et écorce) peuvent être consommées bien qu’on le retrouve le plus souvent sous forme de poudre. Exceptionnellement riche en vitamines A, B, C et en minéraux, le moringa est qualifié de « Superfood 2018 » par The Guardian.

Blockchain

La blockchain (chaîne de blocs) est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, infalsifiable, et fonctionnant sans organe central de contrôle. Par extension, une blockchain constitue une base de données qui contient l’historique de tous les échanges effectués entre ses utilisateurs depuis sa création. Cette base de données est sécurisée et distribuée : elle est partagée par ses différents utilisateurs, sans intermédiaire, ce qui permet à chacun de vérifier la validité de la chaîne. Cette technologie apporte sécurité et transparence à la traçabilité alimentaire. Ainsi, chaque maillon de la chaîne ajoute ses informations auxquelles tout le monde aura accès, jusqu’au consommateur final.

Halieuculture

L’halieuculture (ou aquaculture) désigne l’ensemble des activités de production animale ou végétale en milieu aquatique. Elle se pratique en eau douce, saumâtre ou salée (mariculture). C’est l’une des réponses apportées à la surpêche et aux besoins croissants de poisson. Mais elle n’est pas uniquement dédiée à la consommation alimentaire, elle participe également en Europe au rempoissonnement de rivières ou d’étangs pour la pêche de loisirs.

Mots clés :

Kombucha

Le kombucha (« algue de thé » en Russe) aussi appelé « champignon de longue vie » est une boisson acidulée originaire de l’Extrême-Orient. Elle est élaborée à partir d’infusions de plantes ou de thé sucré dans lesquelles sont cultivées des levures et des bactéries. Ce mélange forme un champignon, qui, lors de sa fermentation, transforme le sucre en enzymes et lactobacilles. Le kombucha est considéré par ses adeptes comme une boisson pleine de vertus : elle permettrait de lutter contre les infections et les allergies ou encore, offrirait un coup de boost et serait bonne pour la digestion. Néanmoins, ces bienfaits n’ont pas encore de preuves scientifiques suffisantes et dépendent des personnes.

Probiotique

Les probiotiques sont des micro-organismes vivants qui viennent en aide aux bactéries naturellement présentes dans notre organisme. Consommés en quantité suffisante, ils ont une influence positive sur la santé du consommateur. Par exemple, dans le cas de troubles digestifs, ils aident la flore intestinale à se régénérer toute seule et permettent de contrer la prolifération des micro-organismes nuisibles, qui peuvent provoquer par exemple des diarrhées. Néanmoins, pour être efficace, la prise de probiotiques doit être adaptée au trouble identifié.

Mots clés :

Luminothérapie

La luminothérapie est un traitement qui consiste à s’exposer à une lumière semblable à celle du soleil, permettant de réguler l’horloge biologique interne. En effet, certaines personnes sont sensibles aux changements de saisons et souffrent de dépression saisonnière ou d’insomnie. Ces rayons lumineux rééquilibrent la sécrétion de mélatonine (hormone du sommeil) dans le corps.

Mots clés :